Nous gérons les traumatismes

Théâtre & Réconciliation travaille à la reconstruction individuelle des personnes victimes de traumatisme.

Je ne suis plus seul.
Je me sens soutenu par les autres.
Je me sens écouté et respecté.
On me prend au sérieux.
Je crée quelque chose.
J’arrive à parler haut et fort.
J’arrive à rire, ce qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps.
Je m’amuse.
Je suis dans un espace sécurisé et confidentiel.
Je joue.
Je peux raconter ce qui m’est arrivé.
D’autres ont vécu la même chose que moi.
Je regarde mon problème d’en haut.
Finalement je joue mon propre rôle ou le rôle de quelqu’un d’autre devant des milliers de spectateurs.

Pour qui : les population vulnérables
Victimes de torture.
Enfants soldats.
Personnes vivants avec le VIH/SIDA.
Femmes victimes de violences sexuelles.
Détenus.
Rapatriés.
Orphelins.
Victimes de guerre.
Personnes handicapées.
Albinos.
Déplacés/ Réfugiés.

Traumatisme, théâtre et imagination
Le théâtre c’est imaginer, nous rêvons ensemble une autre manière de voir la réalité.
Nous avons joué, transformé, décalé, converti, symbolisé la réalité.
Nous métamorphosons une réalité douloureuse en scène théâtrale : nous faisons du beau avec du laid.
Nous nous sentons admirables et intéressants et nous posons sur scène des actes symboliques et qu’ils nous nettoient le cœur.
Nous faisons acte de mémoire, nous rions et nous pleurons.

Comment cela fonctionne pour les spectateurs
Le théâtre est un lieu de rassemblement où la parole peut être échangée : voir et entendre les témoignages des gens comme moi me permet de m’identifier.
Voir s’exprimer publiquement des acteurs ouvre un espace où je peux m’exprimer, on me donne la parole après le spectacle.
Je peux partager mon vécu avec des spécialistes
Les acteurs et les spectateurs font partie de la même communauté que moi : j’ai reconnu mes amis, mes voisins, mes parents et même mes ennemis sur la scène.

ALORS JE REPRENDS CONFIANCE, JE ME VOIS AUTREMENT, JE PRENDS DE LA DISTANCE, J’OSE PARLER.
J’ÉTAIS DANS UNE GRANDE TRISTESSE. JE LES AI ÉCOUTÉ.  ET J’AI PENSÉ: ILS ONT SOUFFERT PLUS QUE MOI.  PUIS, LA TRISTESSE EST PARTIE. COMMENT COMPARER?
COMMENT ONT-ILS OSÉ LES ACTEURS?
SI EUX, ILS ONT OSÉ ALORS SI ON PEUT PARLER AUSSI FORT ET DIRE SA VÉRITÉ, C’EST QUE QUELQUE CHOSE CHANGE DANS MON PAYS