Rencontre avec Dijana Milošević à Belgrade

https://static1.squarespace.com/static/53333f7be4b089a9d0eed747/t/54b16f2ce4b07585274ae773/1420914514178/?format=750w

Dans le cadre du projet Ariadne, Frédérique Lecomte s’est rendue du jeudi 7 au dimanche 10 septembre  à Belgrade, où elle s’est entretenu avec la directrice du DAH theatre Dijana Milošević afin d’élaborer un éventuel projet en commun.

Dijana Milošević est directrice, co-fondatrice et directrice artistique du DAH Theatre à Belgrade, en Serbie. Fondé en 1991, ce théâtre est engagé en faveur de la justice sociale, et cherche à panser les blessures psychologiques de la guerre et à combattre le nationalisme. Il est le premier laboratoire de théâtre expérimental de Serbie, dont la vocation originelle était de faire des performances engagées et politiquement orientées dans les rues de Belgrade pour protester contre les actions d’agression du gouvernement.

Durant les deux dernières décennies, à travers leur travail, les membres du DAH Theatre ont fortement combattu la guerre et la violence. En 1991, quand la guerre a commencé en Yougoslavie, le DAH a immédiatement fait face à des questions sur le rôle et le sens du théâtre, et sur les responsabilités et les devoirs des artistes en ces temps d’obscurantisme, de violence et de souffrances humaines. Le groupe décide donc d’interrompre son travail de performance ‘Cadeaux de nos ancêtres‘, pour commencer à travailler sur une nouvelle pièce qui pourrait apporter des réponses à ces questionnements. Leur premier spectacle, ‘Cette confusion babylonnienne’, était basée sur des chansons de Bertold Brecht : une performance anti-militariste présentée en plein air, dans le centre de Belgrade, à une époque où le fait même de mentionner la guerre était interdit.

Plus d’infos :